ROUFFAER.ch    |     home
                                                  
Grandes questions économiques

Crise grecque : la Banque centrale européenne avoue une manipulation.

« Dans une interview accordée à Reuters ce 16 septembre, le vice-président de la BCE, Vitor Constâncio, affirme, sans sourciller, que la menace d'expulsion de la Grèce de la zone euro, le fameux « Grexit », « n'a jamais été lancée pour de vrai parce que ce ne serait pas légal. » En réalité, on peut désormais affirmer que si Alexis Tsipras n'avait pas cédé, que s'il avait introduit un projet de monnaie parallèle, la balance des peurs auraient changé de camp. ...  Deuxième conséquence : la crédibilité de la BCE devrait être fortement atteinte par cet aveu. Voilà une banque centrale, une des trois ou quatre plus puissantes du monde, qui s'amuse à lancer des menaces sur l'avenir et la structure de sa propre monnaie « pour de faux » ! » La Tribune    Romaric Godin     16.9.2015

Bernard Antoine Rouffaer               16.9.2015



LA QUESTION AGRICOLE :

Compte-rendu de lecture de
« Le business est dans le pré
Les dérives de l'agro-industrie »
Aurélie Trouvé
Fayard         2015


Voici un bon résumé des dégâts causés par l'industrialisation de l'agriculture, en Europe et dans le monde. Si on ajoute à cela les effets d'une libéralisation du marché des produits agricoles, on comprend mieux la détresse de nombreux paysans, partout en Europe, mais spécialement en France, et les faillites nombreuses d'exploitations agricoles. De tout temps, les États ont prévenu les famines en favorisant le stockage des grains et en contrôlant le commerce des subsistances. Certaines cités rhénanes, au moyen-âge, possédaient des stocks de blés susceptibles de nourrir leur population pendant plusieurs années. La mode économique actuelle pariant sur les effets censément toujours bénéfiques d'une « concurrence libre et non faussée », apparaissent des phénomènes conjoncturels déstabilisant les filières de productions. L'auteur, coprésidente d'ATTAC France de 2006 à 2012, à côté d'analyses pertinentes et de lucides exposés des faits, laisse néanmoins transparaître, dans quelques passages, les effets de ses a-priori idéologiques.

Bernard Antoine Rouffaer                 29.8.2015  

La suite sur : http://www.orbisterrae.ch/id9.htm

Éléments intéressants :

Pages 26-27 : Les néonicotinoïdes et leurs ravages. Ils représentent 40% des insecticides agricoles utilisés.

Page 28 : Un suicide tous les deux jours chez les agriculteurs français.

Pages 32 à 36 : Les saisonniers low cost de l'Est et du Sud en Europe.

Pages 37-38 : Exemples d'exploitations géantes (porcs, vaches) en Russie, Chine, aux USA.

Page 43 : Instabilité chronique des prix agricoles, sans grand rapport avec l'offre et la demande.

Pages 74-75 : Chiquita, Tate & Lyle, Del Monte, Cargill, ...

Page 81 : Achats de terres agricoles dans le tiers-monde, de 2006 à 2009 : 15 à 20 millions d'hectares.

Page 65 : Selon le GIEC, l'agriculture produit 10 à 15% des gaz à effet de serre émis chaque années dans le monde.

Page 68 : La Bretagne, une championne de la productivité-avec-marges-réduites...

Page 71 : La France importe la moitié des poulets consommés sur son territoire...

Pages 73-74 : Fromage : líépoisses racheté par la société Bongrain (côtée en bourse).

Pages 106-7 : « L'éthique au secours des multinationales » ; hostilité de l'auteur envers le compromis.

Pages 116-117 : Misère paysanne dans le tiers-monde et environnement administratif. « Les gouvernements de ces pays, parfois corrompus »...

Pages 124-125 : Les dettes du tiers-monde.

Pages 127-128 : L'affaire de la spéculation mondiale sur le riz.

Page 132 : Conséquences de l'austérité en Grèce : moins 2 ans de durée de vie moyenne, explosion du nombre d'interruptions volontaires de grossesses et d'abandons d'enfant, augmentation du nombre de SDF, augmentation du nombre de contaminations par le VIH...

Page 137 : Le kilo de carcasse de poulet produit au Brésil coûte 0,80 euro, alors qu'il coûte 1,30 euro à produire en France.

Page 143 : L'OMC contre les normes sanitaires et phytosanitaires.

Page 150 : « ... aligner l'accord sur le plus haut niveau de libéralisation... »

Page 156 : L'OMC, les USA et l'UE, où la menace du soja américain.

Page 162 : Le poulet chloré...

Page 168 : Contaminations accidentelles et poursuites pénales.

Page 171 : Libre échange avec les USA ? 0,015% de gain de PIB an...